Costumes de rue

Mai 1, 2018 | Arts de la rue


Le contexte de l’évènement



Si vous participez à la Gay Pride, vous pouvez laisser votre côté créatif s’emballer, tout est permis (ou presque). Mais si le spectacle se déroule dans une ambiance pesante ou pendant des manifestations, optez pour un costume plus sobre.


La météo du jour



La pluie ruine les costumes ornés de plumes, sans parler des perruques et des chapeaux. Elle endommage aussi les mèches en kevlar utilisées pour la jonglerie enflammée. Une chaleur suffocante ou un froid glacial peuvent également incommoder votre prestation. Repensez votre tenue en fonction de la température qu’il fait. Mettez des sous-vêtements adaptés et protégez les extrémités (gants, cache oreilles, bonnet).

Que se passe-t-il en cas de pluie ?
S’il s’agit d’une pluie passagère, il n’y aura pas d’incidence sur le déroulement du spectacle. L’idéal, c’est de prévoir un accessoire (un parapluie ou un chapeau) ou un vêtement (une cape ou un long manteau) qui protégera efficacement les artistes même sous la pluie.



Manifestation à l’étranger


Vous évoluez dans la ville, dans l’espace urbain, sous les regards des passants, des adultes et des enfants. Ne provoquez pas une émeute en déambulant dans une tenue trop dénudée ou inappropriée. Si vous êtes en tournée à l’étranger, respectez les us et coutumes du pays. Vous n’êtes pas là pour choquer, mais pour surprendre. Toute la subtilité est là !
Il faut s’adapter, tout en respectant la coutume vestimentaire du pays. Une tenue décente est recommandée et concernant les femmes, les épaules, le décolleté et les jambes doivent être couvertes. Donc, si vous devez jouer dans un pays musulman, je vous conseille d’en tenir compte avant la création des costumes.


 
(Photo de couverture :  La Grande Parade de Noël – Le Touquet)